Engagement

Mes abeilles ne sont ni nourries, ni traitées, ni poussées à produire. Elles évoluent dans un environnement naturel et sauvage, loin de toute culture pour offrir des miels de fleurs récoltés avec la plus grande attention en une unique récolte à l'équinoxe d'automne. Elles vivent paisiblement, ne connaissant ni les transhumances, ni les dérangements intempestifs des obligations apicoles. Elles sont implantées sur la face ouest de la Gironde, sous la protection des vents dominants qui poussent pesticides des productions agricoles et viticoles de bordures de Garonne, métaux lourds des trafics routiers (nationales & autoroutes) et industries aux abords de la ville de Bordeaux, sur le côté est du département. Selon les conditions climatiques annuelles et la situation géographique des ruchers, les fleurs de bourdaine, d'acacia, de châtaignier, de chèvrefeuille, de houx, d'églantier, d'ajonc, d'aubépine, de sureau, de ronce, d'ortie, de camomille, de bruyère, de lierre, de menthe, de rosier sauvage et une multitude d'autres fleurs endémiques peuvent apporter par leur nectar des notes soutenues d'empreintes aromatiques distinctes. Les productions de ces miels sont généralement délicates, aléatoires, voire inexistantes. Ainsi, ces abeilles peuvent retrouver une juste identité pour seulement être ce qu'elles sont.

>>