Chemin faisant

Je me souviens encore aujourd'hui d'un livre que m'avait offert mon père lorsque je n'étais qu'un enfant et plus particulièrement d'une page où le dessin d'une abeille illustrait un « A comme Abeille ». Cette première page du livre, ma première page de lecture fut certainement, tant elle m'a marqué, à l'origine de mon intérêt pour les abeilles. Cependant, ce n'est qu'en 1994 que je découvris réellement l'apiculture, en aidant un voisin en Touraine, retraité du monde agricole. Ce dernier possédait, outre un jardin et quelques fruitiers, un petit rucher d'une dizaine de ruches dont il s'occupait avec une vive passion. À chaque fois qu'il allait au rucher, il m'emmenait avec lui. Ce fut une année particulièrement riche en émotions. Je ne sais pas si vraiment on peut parler de vocation, pourtant il me sembla voir en cette voie, la route qu'il me fallait devoir suivre. Je fis alors l'acquisition de ma première ruche ; trois ans plus tard, mon cheptel atteignait 75 colonies. Après avoir lu bon nombre d'ouvrages techniques, une formation semblait nécessaire. Je partis alors à Vesoul préparer en deux ans un BPREA (brevet professionnel de responsable d'exploitation apicole) que j'obtins en 1999 afin de m'installer professionnel en apiculture ; ce que je fis au solstice de cette même année avec 200 ruches. L'approche initiale bio-dynamique s'est vite enrichie d'une expérience personnelle propre et m'orienta vers une apiculture plus respectueuse de l'abeille, l'objectif étant de rendre à cette dernière sa totale liberté, sa complète autonomie, lui redonner simplement la possibilité de n'être qu'une abeille. [à suivre…]

>>